Gymnastique : la 13e édition des Championnats d'Afrique a été une totale réussite

ALGER - Les 13es Championnats d'Afrique de gymnastique (23-26 mars à Alger), au cours desquels "tous les moyens techniques et pédagogiques" mobilisés étaient "conformes aux normes internationales" en vigueur, ont été "une totale réussite", s'est félicité dimanche le président de l'Union africaine de la discipline (UAG), Sid Ali Zaâter.

"C'est la 3e fois que l'Algérie abrite les Championnats d'Afrique de gymnastique et les progrès, en matière d'organisation, sont visibles à chaque nouvelle édition", a indiqué à l'APS le premier responsable de l'UAG.

Même du point de vue technique, Zaâter a trouvé le niveau "fort appréciable", particulièrement celui des athlètes algériens qui ont réussi à moissonner "un nombre considérable de médailles, dans différentes disciplines".

L'Algérie a brillé, en effet, aussi bien en gymnastique artistique qu'en aérobic, terminant à la 2e place du classement général avec un total de 21 médailles (12 or, 4  argent, et 5 bronze), derrière l'Egypte (1re) avec 37 médailles (18 or, 11 argent et 8 bronze).

Zaâter a néanmoins éprouvé quelques regrets, notamment par rapport au nombre réduit de pays participants, puisque seules 9 nations ont pris part à cette 13e édition des Championnats d'Afrique de gymnastique à Alger.

"Je trouve dommage aussi qu'une grande nation de la discipline, comme l'Afrique du Sud, ait participé avec des juniors, car la présence de ses meilleurs athlètes aurait rehaussé un peu plus le niveau de ce tournoi", a détaillé le responsable algérien.

Outre l'Algérie, pays organisateur de ces Championnats d'Afrique 2016, la Tunisie, le Maroc, l'Egypte, l'Afrique du Sud, le Congo, le Sénégal, la Centrafrique et la Namibie ont également pris part à la compétition.

© 2017 UNION AFRICAINE DE GYMNASTIQUE | Réaliser Par DIGITAS   |  Déclaration de confidentialité